Cie Les 3 Plumes

Livia Taruffi

Livia Taruffi est une actrice de théâtre et de cinéma, auteure de théâtre, chanteuse. Elle développe de projets artistiques avec un but pédagogique et social.

Dans sa proposition professionnelle convergent l'expérience en tant qu’interprète dans le monde du divertissement, l'action et l'application du médium expressif dans la sphère sociale, la recherche et l'écriture d'auteur de matériel artistique avec un moule anthropologique et civil. La vision est celle d'un théâtre qui soit culture, plaisir mais aussi un service, qui pénètre profondément dans la réalité environnante apportant, mais aussi collectant, des messages et des émotions profondes de notre temps, racontant des visions contemporaines, anciennes et futures, mettant en évidence les archétypes qui sont ils se répètent à l'infini et ce qui doit être conservé dans la transformation en cours.

Ses études au Conservatoire de Musique de Santa Cecilia de Rome et la collaboration toujours active avec des représentants de la scène italienne traditionnelle et contemporaine la conduisent souvent à expérimenter la fusion entre les langues de la parole, du corps, de la voix et de la musique acoustique ou électronique en direct sur scène. . Livia est née et a été formée à Rome à l'Ecole Internationale des Acteurs du Théâtre Agorà. Il est ensuite diplômé du Centre de Cinématographie Expérimentale de Cinecittà à Rome sous la direction de Giancarlo Giannini. Elle est choisie par le réalisateur Spike Lee, par le réalisateur hollywoodien David Warren, elle travaille avec l'éclectique metteur en scène colombien Juan Diego Puerta Lopez. Commence l'expérience de la recherche théâtrale aux côtés de la représentante du Living Theatre Kathy Marchand et de l'acteur et mime japonais Hal Yamanouchi.

Elle opère actuellement dans le nord de l'Italie, vit à Aoste et organise ses propres spectacles. Elle collabore à la création d'événements culturels et de festivals pour la promotion du tourisme doux et de l'écologie aux côtés des représentants de la culture italienne dont les écrivains Enrico Camanni et Paolo Cognetti. Elle est l'organisatrice du Festival T Danse d'Aoste dans la session logistique / accueil des artistes. Elle est l'auteur et la protagoniste de programmes audiovisuels théâtraux, littéraires et musicaux pour la chaîne de télévision régionale RAI du Val d'Aoste.

Elle fait partie de la société de distribution du spectacle live "Cie Les 3 Plumes". Elle parle couramment l'anglais et le français. Elle se consacre à la diffusion du théâtre comme moyen pédagogique en réalisant des projets de laboratoire dans les écoles publiques primaires et secondaires, dans les structures d'accueil social et de santé mentale régionale et dans les projets éducatifs de Save the children Italy.

de: Livia Taruffi
avec: Livia Taruffi, Rémy Boniface et Cecilia Lasagno

Piccoli Sussurri

Voir plus Voir moins

de: Livia Taruffi
avec: Livia Taruffi, Rémy Boniface et Cecilia Lasagno

durée 60min

Sussurri

des mondes invisibles

Il s'agit d'un spectacle théâtral de contes et de musique conçu par l'actrice et auteure Livia Taruffi sur scène avec les musiciens Rémy Boniface et Cecilia Lasagno.

Le spectacle a été créé en collaboration avec le Parc National du Grand Paradis et est mis en scène avec diverses répliques pendant la saison estivale 2019 dans des lieux d'intérêt naturaliste et culturel de la Vallée d'Aoste.

C'est une recherche d'anthropologie culturelle et d'ethnobotanique à travers les légendes, les rituels et les témoignages de personnes âgées sur la vie qui se déroulait dans les villages alpins de montagne, mettant l'homme en relation étroite avec la nature environnante.

Sussurri est une narration mais aussi un reflet de l'auteur, sous forme poétique, sur le monde contemporain à travers le passé.

Une mise en valeur, à travers l'histoire, la musique et les actions scéniques, de valeurs et dimensions intérieures qui ne peuvent être ignorées au-delà du progrès, de l'avancée technologique et du monde en mutation.

Le spectateur sera transporté dans un «cercle narratif», comme dans un rite, à travers des mondes passés et toujours présents même s'ils sont invisibles.

Accordéon diatonique, vielle électro-acoustique, harpe, violon et voix évoqueront les émotions et les murmures des arbres, le vent et la nature vivante des vallées et des bois à travers des pièces instrumentales originales et traditionnelles, des chansons chantées à trois voix ou par l'auteur-compositeur-interprète harpiste Cecilia Lasagno de Turin.

Le type de mise en scène est spécifique au site.

Le spectacle était présenté aussi bien en extérieur qu'en intérieur, amplifié ou acoustique selon le lieu.

Voir plus Voir moins

de: Elena Pisu e Livia Taruffi
interprètes: Elena Pisu e Livia Taruffi
musiques: Remy Boniface
textes librement inspirés de “Cassandra” de Christa Wolf
scène et light design: Andrea Sangiorgi
production: Cie Les 3 Plumes avec le soutien de la Région Autonome Vallée d'Aoste

durée 50 min

Cassandra

Cassandra prend vie dans la voix de l'actrice Livia Taruffi et dans le corps de la danseuse et chorégraphe Elena Pisu. La figure recomposée n'est, cependant, et ne veut pas être, ni nette ni forte. L'image qui s'en dégage veut plutôt rendre des fragments de cette féminité complexe conçue par Wolf.

Violée par les mœurs de la société machiste dans laquelle elle vivait et archétype de la vérité révélée et non crue ou non vue par peur, par commodité, par lâcheté; puis réduite en esclavage en terre étrangère après la guerre de Troie et exécutée par l'épouse du roi Agamemnon, Cassandra joue aussi un rôle cathartique dans le monde contemporain, reflétant, grâce à la mise en scène, les dynamiques profondes qui articulent autant les temps d'aujourd'hui que les anciens.

La Cassandra qui prend vie dans le reflet des deux interprètes évolue sur une délicate intrigue musicale tissée par Rémy Boniface. Le musicien aux multiples facettes, utilisant les multiples possibilités tonales de ses instruments (violon, vielle à roue, accordéon diatonique et station à boucle), crée une intrigue musicale qui n'est pas seulement un accompagnement, mais qui est l'engrenage sonore de la figure masculine: Enée, Achille "la bête », Pantoo, Priam et Anchises apparaissent et dansent avec ou contre Cassandra.

Une femme qui voudrait être un homme, une étrangère même parmi les siens, sans terre dans son pays: Cassandra n'est pas une héroïne, elle est avant tout un témoin.

L'évolution du personnage de Wolf croise le mythe. La voyante, la femme, son arrogance, sa compréhension progressive de la complexité des rapports de force dans lesquels, malgré elle, elle doit entrer, deviennent le miroir d'une société dont la complexité se lit aussi à travers le mythe.

Voir plus Voir moins

Laboratoire théâtrale pour l'éducation émotive

Voir plus Voir moins
Pour l'instant, rien est au programme

Contacts:

Livia Taruffi
livia.taruffi@gmail.com